Monnaie de Paris : des pièces signées Sempé

Depuis le 2 juin 2014, la Monnaie de Paris propose à la vente des pièces de 10 et 50 euros argent imaginées par Sempé, le célèbre dessinateur du Petit Nicolas. Une aubaine pour les collectionneurs et les nostalgiques.

piece argent sempé

(c) Monnaie de Paris

piece argent sempé

(c) Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris a décidé de confier au célèbre dessinateur du Petit Nicolas, Jean-Jacques Sempé, l’illustration de ses nouvelles monnaies, 14 pièces en argent et une en or : douze pièces de 10 euros argent sur le thème « Liberté, égalité, fraternité » et deux pièces de 50 euros argent représentant la « Paix ». Ces pièces destinées à être conservées pour le plaisir, ou offertes pour un évènement important (naissance, anniversaire…) sont de véritables monnaies et ne vaudront jamais moins que leur valeur faciale.

C’est donc avec son immense talent et plein de poésie que Sempé a illustré sur ces nouvelles pièces les valeurs fondamentales de la République et la devise française inscrite au fronton des édifices publics : « Liberté, égalité fraternité » complétées par la valeur universelle qu’est la « Paix ». Le dessinateur a choisi de décliner ces valeurs au fil des 4 saisons. Les admirateurs du dessinateur retrouveront avec plaisir sur les monnaies le trait de crayon si caractéristique de Sempé, ainsi que des décors et des personnages bourrés de ce charme et de cette espièglerie qui ont fait le succès du Petit Nicolas.

Passionné de vélo, symbole pour lui de liberté, Sempé a choisi pour fil rouge de ses illustrations la bicyclette dont il dit : « Le vélo, c’est un moyen simple d’être libre. Vous lâchez les mains du guidon, et vous voilà libre d’aller où bon vous semble ».

Pour illustrer la liberté, Sempé a imaginé un homme tout sourire, faisant du vélo les bras écartés; pour l’égalité, un couple sur un tandem; et pour la fraternité, un groupe d’enfants, toujours à bicyclette, se tenant par les épaules. La pièce de 50 euros quant à elle s’orne d’une colombe, dessinée à la manière de Sempé bien entendu. On retrouve sur les monnaies l’atmosphère enfantine, pleine de tendresse et de fraîcheur des œuvres de l’artiste âgé aujourd’hui de 81 ans.

Les pièces ont un revers commun, la valeur faciale entourée de deux branches, l’une de chêne, l’autre de laurier, évoquant le sigle de l’euro. La pièce de 10 euros a été frappée à 250 000 exemplaires et la pièce de 50 euros à  50 000 exemplaires. Tandis qu’une pièce exceptionnelle de 500 euros or, à l’effigie de la République, devrait être commercialisée en septembre prochain.

Ces euros dessinés par Sempé sont des tirages limités qui plairont aux collectionneurs, numismates avertis, autant qu’au grand public qui trouvera là l’occasion de faire un beau cadeau aux petits ou aux grands enfants nostalgiques.

Posted under: Uncategorized Vendredi, juin 20th, 2014

Leave a Reply